Dépêche No. 459 d’Afrobarometer : Les Camerounais approuvent la performance du gouvernement face à la COVID-19…

0 0 votes Évaluation de l'article

Written By Loic

On juillet 4, 2021
"

Lire plus

L’enquête Afrobarometer

Afrobarometer est un réseau panafricain et non-partisan de recherche par sondage qui produit des données fiables sur les expériences et appréciations des Africains relatives à la démocratie, à la gouvernance, et à la qualité de vie. Sept rounds d’enquêtes ont été réalisés dans un maximum de 38 pays entre 1999 et 2018. Les enquêtes du Round 8 en 2019/2021 couvrent 34 pays. Afrobarometer réalise des entretiens face-à-face dans la langue du répondant avec des échantillons représentatifs à l’échelle nationale. L’équipe d’Afrobarometer au Cameroun, conduite par Cible Etudes & Conseil, s’est entretenue avec 1.200 adultes camerounais entre le 17 février et le 8 mars 2021. Un échantillon de cette taille produit des résultats nationaux avec des marges d’erreur de +/-3 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95%. Des enquêtes ont été précédemment réalisées au Cameroun en 2013, 2015 et 2018.

Résultats clés

▪ Plus des trois quarts (78%) des Camerounais se disent « quelque peu bien informés » ou « très bien informés » sur la COVID-19 et les efforts de la combattre.
▪ La pandémie a affecté le quart (26%) des Camerounais par la perte d’une principale source de revenus, pendant que 5% rapportent un cas de COVID-19 dans leur ménage.
▪ Près de la moitié (47%) des répondants désapprouvent la décision de fermer les écoles pendant la pandémie.
▪ La grande majorité (82%) des Camerounais disent ne pas avoir reçu une assistance quelconque du gouvernement pour faire face à la pandémie. Plus des deux tiers (69%) trouvent inéquitable la distribution de l’assistance.
▪ Globalement, la majorité (57%) des Camerounais approuvent la gestion de la réponse à la pandémie par le gouvernement. Mais les trois quarts (74%) pensent que des ressources disponibles pour répondre à la pandémie ont été perdu à cause de la corruption au sein du gouvernement.
▪ Les Camerounais sont dubitatifs sur les vaccins. Malgré la validation d’un vaccin par le gouvernement, juste le tiers (34%) des répondants seraient prêts à se faire vacciner. Pour deux tiers (68%), les prières seraient plus efficaces qu’un vaccin pour prévenir l’infection à la COVID-19.
▪ Les Camerounais dans leur majorité (68%) pensent que le gouvernement est justifié d’utiliser les forces de sécurité pour faire respecter les mesures de santé pendant une urgence comme la pandémie.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Pin It on Pinterest

Share This